Détecteur de mine polonais

Le détecteur de mines polonais est un détecteur de métaux portatif découvert par Józef Kosacki, un officier de l'armée polonaise durant la Deuxième Guerre mondiale, exactement durant l'hiver 1941/1942.



Catégories :

Détecteur de métaux - Mesure physique - Métrologie

Le détecteur de mines polonais est un détecteur de métaux portatif découvert par Józef Kosacki, un officier de l'armée polonaise durant la Deuxième Guerre mondiale, exactement durant l'hiver 1941/1942. Son premier modèle, le Mark I, sera suivi du Mark II et du Mark III. Il a été depuis lors en dotation dans de nombreuses armées, essentiellement pour le déminage et dans l'armée britannique durant la première Guerre du Golfe et jusqu'en 1995 dans sa version Mark 4c[1].

  1. Plateau de détection
  2. Poignée en deux parties avec contrepoids
  3. Boitier fixé sur le manche
  4. Amplificateurs et batterie dans un sac à dos.
  5. Casque d'écoute

Bibliographie

Notes et références

  1. (en) Polish mine detector (Time Magazine/Canadian Edition}, March 8, 1999 page 18

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : mines - mark - armée - durant - polish - detector - détecteur - guerre - iii - time - magazine - canadian - edition - march - 1999 -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9tecteur_de_mine_polonais.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu